Navigate / search

Pourquoi ce n’est pas le meilleur week-end pour partir en explo

Ne pas céder à la panique, d’accord. Refuser de se laisser intimider par des groupes qui veulent terroriser la population, oui. Mais prenons tout de même conscience de la situation actuelle, et de la place de notre activité préférée dans les événements récents.

Nous sommes vendredi, et beaucoup d’entre vous vont se mettre en route, ou sont peut-être même déjà en route pour un week-end d’exploration urbaine. Mais est-ce bien le meilleur week-end pour ça ? Bien entendu on peut se dire qu’il ne faut pas que des actes terroristes modifient notre vie au quotidien. Cette vie, elle doit suivre son court, c’est certain. Néanmoins il faut prendre certains éléments en considération.

Tout d’abord, la majeure partie de l’Europe est au niveau de vigilance le plus élevé contre les risques d’attentats. Cela signifie que toutes les forces civiles et militaires sont mobilisées sur le terrain pour assurer la sécurité publique en contrôlant les allées et venues. Autant dire que c’est autant de chances supplémentaires de se faire épingler si on veut accéder à des friches ou des maisons abandonnées, surtout celles reconnues sensibles en temps normal.

Ensuite, devant le climat paranoïaque ambiant et les amalgames que l’on a pu voir ces derniers jours, on peut s’attendre à ce que certains voisins, agents de sécurités, ou même membres des forces de l’ordre aient des réactions disproportionnées en voyant traîner des inconnus à proximité des lieux qu’ils ont pour mission de surveiller.

Tenter d’accéder à des endroits interdits au public pourrait donc valoir aux explorateurs quelques déconvenues, voire même des soucis graves si on imagine que certains habitants effrayés peuvent être armés, et sur les nerfs...

Enfin, dans une période ou les forces de l’ordre sont mises à mal, il n’est peut être pas nécessaire de faire déplacer la police ou la gendarmerie pour contrôler des explorateurs urbains à la sortie d’une friche. Ils ont clairement mieux à faire pour le moment.

A l’heure où nous rédigeons ces quelques lignes, l’information sur la mort des trois terroristes circule. Mais il est certain que les pouvoirs publics resteront mobilisés activement dans les jours qui viennent pour prévenir d’autres risques éventuels.

Pour toutes ces raisons, et bien que l’appel de la friche soit toujours très fort, ce week-end il serait peut-être plus raisonnable de trouver une autre occupation...

Les événements de ces derniers jours nous ont rappelé que sur le sol national aussi on peut perdre la vie pour défendre la liberté d’expression. Urbex.Me adresse ses pensées les plus sincères et son soutien aux proches des victimes de ces attentats, et à l’ensemble des professions qui ont été visées par ces actes aussi cruels que lâches. Parce que la liberté d’expression est un droit fondamental, aujourd’hui nous sommes Charlie.

0 commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Utilisez Gravatar pour que votre avatar s'affiche automatiquement.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

name

email (not published)

website

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.