Navigate / search

Maison Heinen

Une fois de plus nous sommes dans la campagne, à la recherche d’une de ces maisons que nous aimons particulièrement... Une maison où tout est resté figé depuis le départ des derniers occupants. Nous traversons un petit village dans lequel nous pensons trouver celle pour laquelle nous sommes venus aujourd’hui. Il est tôt et les rues sont très calmes. Nous en profitons pour faire quelques repérages, pour ne pas nous tromper de maison. Même si les habitants ont l’air sereins, nous serons surement mal reçus si nous tentons d’entrer dans une maison habitée...

Nous avons enfin localisé notre maison, qui ressemble plus à une ferme qu’à une villa... C’est une surprise pour nous qui n’avons jamais vu de photos de l’extérieur. Les explorateurs évitent en général d’en mettre sur internet, pour que l’on ne trouve pas les adresses trop facilement afin de protéger les lieux. A ce moment là nous avons un doute. Sommes nous à la bonne adresse ? Pour le savoir il n’y a qu’un moyen, nous enjambons le petit portillon et marchons en direction de cette bâtisse.

Nous entrons par une grange, où nous trouvons des restes de foin et d’outils agricoles, ce qui nous confirme qu’il y avait bien une ferme ici. Nous entrons ensuite dans la partie logement et nous sommes enfin rassurés. C’est bien la maison que nous cherchions. Les choses ont bougé depuis les dernières photos que nous avons vues, mais elle reste en bon état. Les traces de vie sont encore nombreuses, et nous pouvons photographier un grand nombre d’objets de la vie courante. Comme dans la plupart des vieilles maisons que nous avons pu visiter, les chambres sont ornées de croix et de bibelots religieux, ce qui donne une ambiance assez particulière.

Nous ne trouvons pas d’explications quant au départ des occupants et à vrai dire nous ne voulons pas en trouver. Nous serions tentés de donner les informations, et la maison serait rapidement visitées par les casseurs et voleurs habituels... Le récit s’arrête donc là, et comme des photos valent mieux qu’un long discours, vous pouvez retrouver nos clichés dans la galerie.

Retrouvez l'intégralité des photos dans la galerie

12 commentaires

Tony

En voilà une sympathique visite, dans son jus et sans graffitis ! Je crains que ce ne soit impossible en France de nos jours...

- Photo 1 & 9 : Prudence, le plafond menace de s’ effondrer ! Dommage, il y a parfois des trésors oubliés dans les combles et greniers des vielles maisons...

- Photo 2 et 5 : Une maison bourgeoise, tout de même...

- Photo 6 & 15 : Télé et store à enrouleur semble dater des années 70...

- Photo 8 & 10 : Vous avez certainement relevé les dates des journaux et la DLC de la Bétadine pour évaluer l’époque de la dernière activité dans cette demeure ?

- Photo 13 : "Mon et très doux jésus". Ah ? Du Français sur l’image Pieuse, on est donc pas si loin de la frontière...

- Photo 19 : Quelqu’un a une explication quand à l’utilisation de ce tableau ?

- Photo 20 : Serait-ce un sous sol ?

Espérons que cette maison ne dégrade pas trop, dans l’attente d’une hypothétiques restauration... Merci pour ces belles images...

urbeyx

Entre le texte et les photos, je ressent comme une frustration de ne pouvoir vous suivre plus loin dans cette exploration qui m’as l’air de cacher tellement de trésors ...
Trés belles images en tous cas.

zehouilleure

Incroyable, la préservation de ce site ! Cet endroit semble si vivant sur vos photos... j’espère que vous continuerez longtemps à régaler nos yeux.

Je serais curieux de connaitre la focale que vous avez utilisé pour la première photos.

Seth

La première photo a été prise au 8mm fisheye monté sur un 7D, un aps-c donc

nadia

Je ne connaissais pas ce genre de photos, je l’ai découvert aujourd’hui à la télévision et direct j’ai voulu en savoir plus !!! Quelle ne fût pas ma joie quand j’ai trouvé votre site et toutes ces merveilleuses photos qui nous parlent d’avant.
Et je vous dis merci pour ce magnifique travail et continuez à nous faire voyager dans le temps !!!!

seth

Merci nadia :)

Matî

Bonjour,

Je découvre votre site consacré aux friches.

Concernant cet article, ses photos, il y a quelque chose qui me laisse dubitatif : Il n’y a pas de poussière !!!
La photo 13 : Tant sur les boîtes d’allumettes que sur les chromos ou sur la plateau du secrétaire, pas la moindre trace de poussière !
De plus, le sol de la chambre (seule pièce photographiée, pourquoi ?) est étonnement propre malgré les dégâts visibles du plafonnage du plafond.
Et pour finir au sujet du secrétaire, je trouve la disposition des objets sur le secrétaire peu naturelle.

Le bout de plaque minéralogique, posé sur un appui de fenêtre avec une couche épaisse de poussière entrelardée de toile d’araignée, est clean !

Toute cette propreté ne me convainc pas de l’état d’abandon de cette maison.
En 2009 (si mon souvenir est exact), lors des journée du patrimoine, j’avais visité un relais de poste dans son jus du XIXe siècle. En bien des points, il était comparable à la maison présentée dans cet article. Mais des bénévoles avaient dépoussiéré et nettoyé les lieux avant les visites.

Pour Tony, l’enrouleur de volet est beaucoup plus vieux que les années 70. En 1958, je voyais déjà ces enrouleurs dans les maisons ouvrières.

Seth

Bonjour Matî, nous sommes démasqués... il s’agit en fait de la maison de notre grand-mère... non je plaisante.

La remarque est pertinente, en effet il n’y a pas de poussière, et pour cause, il arrive que des explorateurs photographes fassent de la mise en scène, voire carrément du ménage dans les lieux abandonnés. Ce n’est pas notre cas, mais nous passons régulièrement après que de la mise en scène ait été faite, ce qui explique les points que tu as pu relever.

Selehya

J’aime vraiment vos photos . Et ces vieilles maisons figées dans le temps sont juste incroyables . Il y’en avait une prés de chez moi quand j’étais gamine , mais elle a vite été détruite . En tout cas super boulot :)

Bob

L’escalier est magnifique... merci pour les photos !

Laisser un commentaire

Utilisez Gravatar pour que votre avatar s'affiche automatiquement.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

name

email (not published)

website

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.