Navigate / search

Le Docteur Pepito

Le passage est peu pratique et notre entrée dans cette maison prend plus de temps que ce que nous aurions pensé. Mais l’intérieur vaut le coup, nous le savons. L’accès au jardin s’est fait sans mal car le portail était ouvert, mais pour trouver la voie vers le Graal c’est plus long. Il y a pourtant un passage tout frais c’est certain car hier des explorateurs pressés ont posté une photo depuis l’intérieur. Aujourd’hui nous visitons le cabinet du Docteur Pepito.

Nous voilà enfin à intérieur. Comme beaucoup dans ces années là le Docteur exerçait chez lui. Nous commençons donc l’exploration par la partie habitation. Celle-ci ne se distingue pas spécialement des autres maisons abandonnées, mais tout y est particulièrement bien conservé. Il nous vient alors à l’esprit qu’il pourrait y avoir une surveillance, nous seront donc très discrets.
Nous enchainons rapidement sur le cabinet du Docteur, sans avoir vu l’étage. Après tout c’est pour cela que nous sommes là. Tout est encore en place, comme si le Docteur était parti en consultation, et pourtant tout est tellement daté qu’il est évident que plus personne n’a utilisé cette pièce depuis des années. L’endroit est riche en détails que nous adorons prendre en photo sous divers angles.
Nous avons maintenant fini de tout répertorier, et nous dirigeons donc vers l’étage pour voir ce qu’il nous réserve.


Pour accéder aux chambres nous devons repasser par le hall d’entrée dans lequel se trouve l’escalier. C’est à ce moment que nous voyons une ombre furtive derrière la porte. Comme la porte donne sur une rue c’est sans doute une voiture qui vient de passer, heureusement que nous ne fuyons pas à la première alerte, nous passerions notre temps à courir.
Nous voilà maintenant dans la chambre principale, tout y est également très bien conservé, nous apprécions particulièrement le... Soudain un bruit sans équivoque remonte des escaliers. C’est le bruit significatif d’une clé dans une vieille serrure, suivi d’échanges à voix haute entre deux hommes, dans une langue qui n’est pas la notre. A cet instant nous ne sommes sûrs que d’une chose : ce ne sont pas des explorateurs.
La seconde chose que nous réalisons, c’est que nous avons commis une erreur de débutants. Une erreur qui pourrait nous être fatale. Ca n’est pas faute de l’avoir dit et répéter, dans un lieu ou l’on sait qu’on pourrait recevoir de la visite on ne laisse rien trainer, à aucun moment. Et bien aujourd’hui, trop confiants, nous avons laissé nos sacs bien en vue en haut des escaliers. C’est un gros dilemme, car si nous n’allons pas les chercher nous pourrions être repérés, mais si nous marchons sur le parquet grinçant pour aller les chercher, nous risquons aussi d’être repérés. Nous choisissons rapidement de ne pas bouger, et nous attendons dans la salle de bains attenante à la chambre, en ouvrant grand nos oreilles. Nous suivons leurs déplacements, nous comprenons qu’ils récupèrent des objets lourds, des meubles peut-être. Ils ont une clé c’est certain, c’est sans doute le "propriétaire". Au bout de dix longues minutes nous entendons à nouveau le mécanisme de la serrure, puis une voiture qui démarre, ca y est ils sont partis.
Nous récupérons nos affaires, et la visite étant terminée, nous quittons les lieux nous aussi.

Retrouvez l'intégralité des photos dans la galerie

0 commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Laisser un commentaire

Utilisez Gravatar pour que votre avatar s'affiche automatiquement.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

name

email (not published)

website

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.