Navigate / search

Sanatorium du Coiffeur

Il y a des lieux, qui bien que peu médiatisés, sont très connus du milieu des explorateurs… Ainsi ce matin nous attendons une autre équipe, postés sur l’avant-toit d’un Sanatorium. Les réseaux sociaux aidant, nous avons appris qu’ils projetaient de faire la visite et nous nous sommes donc donnés rendez-vous pour la faire ensemble.

Avant d’arriver, nous avions quelques repérages à faire sur le chemin. Malheureusement tous les spots potentiels que nous avions notés se sont avérés encore « habités ». Nous sommes donc plein d’espoir devant ce Sanatorium. Jusqu’à présent, nous ne sommes jamais rentrés bredouilles et nous espérons ne pas commencer aujourd’hui. Nos compères étant arrivés, nous commençons un tour complet pour détecter une éventuelle porte laissée ouverte… mais il n’y en a aucune. Nos autres astuces habituelles sont également sans résultat, ce sanatorium nous résiste !

Nos recherches sont ponctuellement interrompues par des promeneurs, pour lesquels nous devons avoir l’air un peu suspects. Il va falloir entrer vite, ou nous risquons de voir arriver un gardien, ou la police. Au bout de quelques dizaines de minutes, et non sans mal, nous sommes dedans… un bip retentit, est ce une alarme ? Nous attendons un moment, rien ne se passe, nous décidons alors de commencer la visite. Pour ne pas nous marcher dessus, et surtout pour ne pas nous gêner pour les photos, nous nous séparons. Si explorer en présence de gens bruyant est pénible, explorer en présence d’explorateurs aussi discrets que nous nous donne quelques sueurs froides. Nos pas d’explorateurs avertis nous mènent forcément vers les mêmes endroits, et comme nous ne nous entendons pas arriver, cela provoque quelques frayeurs.

Les lieux sont intacts, peut-être trop d’ailleurs, il reste un peu de matériel. La chapelle est encore là, nous y trouvons même un élément de la tenue du prêtre. Nous découvrons plusieurs orgues, ainsi que plusieurs billards. Ils représentent bien entendu l’un des éléments les plus intéressants du Sanatorium. Cependant, malgré notre insistance, nous ne trouverons pas de morgue. Peut-être n’y en a-t-il pas, ou peut être ne l’avons nous pas découverte. Nous ressortons pour finir la visite des extérieurs. Il y a un second bâtiment un peu plus loin, beaucoup plus petit. Est-ce la morgue ? Nous ne sommes pas sûrs et le bâtiment étant très bien fermé la réponse sera peut-être pour une prochaine visite.

L’exploration s’achève, il est encore tôt, c’est parfait, nous avons prévu une autre visite aujourd’hui…

Retrouvez l'intégralité des photos dans la galerie

14 commentaires

Seth

Bonjour Joly,
je t’invite à lire cet article qui explique pourquoi il ne faut pas diffuser d’adresses de lieux à explorer...
http://www.urbex.me/actus/pourquoi-nous-ne-communiquons-pas
D’ailleurs, le site que tu recherches a été victimes des échanges d’adresses, et il est aujourd’hui inaccessible.

aramis

bonjours urbex depuis peu moi et mon frere on a fait la visite de la clinique du coiffeur tout et murer et inaccessible

cogno

bonjour, j’y suis aller dernièrement. C’est devenue très difficile de pénétré dedans.. une fois fait nous avons déclencher une alarme sonore. Je ne vous raconte pas la vitesse a laquelle nous avons détaller.
Je me demander si quelqu’un d’autre avait connaissance de cet alarme et si elle n’ai pas que dissuasive... ??

cordialement

Seth

Il y aurait à priori eu des interpellations là bas, mais bous n’y sommes pas retournés, ce qui est sûr c’est que vu l’éloignement de la ville on a le temps de quitter les lieux tranquillement avant que quelqu’un ne monte ;)

Laisser un commentaire

Utilisez Gravatar pour que votre avatar s'affiche automatiquement.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

name

email (not published)

website

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.