Navigate / search

Le Pensionnat Catholique

C’est une exploration à la frontière entre l’urbex et l’infiltration que nous effectuons aujourd’hui. Comme toujours nous évoluons lentement et en silence dans la végétation qui à repris ses droits, mais pour une raison bien particulière. De l’autre côté de ce bâtiment, des salles de classes sont remplies d’enfants… Nous allons visiter un ancien pensionnat, à présent reconverti en école.

Nous sommes partis de Lyon très tôt ce matin, pour arriver avant qu’il n’y ait trop d’activité dans les rues. L’accès a été pour le moins facile et nous n’avons pas été vus par les voisins. Nous commençons la visite par l’ancienne salle de sport. Pour notre plus grand bonheur, il reste des vestiges de son utilisation. Un cheval d’arçon, des barres parallèles, des cordes, autant d’éléments qui nous replongent dans nos souvenirs de collégiens… Juste en face nous trouvons une salle de basket. Nous aimerions nous attarder plus longtemps dans cette première salle, mais les lieux sont immenses et nous voulons les visiter entièrement. Nous continuons donc la découverte avec la chapelle. Vidée de ses bancs et désacralisée, elle n’a pourtant rien perdu de sa splendeur. La luminosité de l’extérieur éclaire de magnifiques vitraux, sur lesquels nous pouvons lire qu’ils ont été posés juste après la guerre. Nous déplorons quand même quelques tags, qui nous agacent même s’ils sont assez discrets.

Pour le reste de la visite, nous allons devoir attendre un peu. Nous avons repéré que dans une aile du bâtiment, des cours sont en train de se dérouler… Midi approche, nous allons donc profiter de la pause déjeuner pour explorer la partie qui se trouve au-dessus. La visite sera rapide, nous sommes dans la partie la moins intéressante du pensionnat. Mais c’est une habitude, nous tenons à explorer toutes les pièces sans exception. Nous regagnons l’aile abandonnée, avant la reprise des cours.

C’est alors que nous apercevons une silhouette à l’extérieur… Nous nous figeons et l’homme disparait. Nous ne savons pas si c’est un gardien, ou un explorateur. Nous préférons en avoir le cœur net avant de continuer. Nous partons donc à sa recherche, guidés par ses bruits de déplacement, bien trop forts à notre goût. Nous finissons par trouver notre homme, accompagné d’un autre explorateur. Il s’agit de deux Néerlandais qui sont venus faire la visite. Après quelques échanges amicaux, nous décidons de nous écarter d’eux, ils font vraiment trop de bruit… Nous terminons la visite par les salles de chimie, qui recèlent encore quelques objets sympathiques. Puis nous ressortons discrètement. En regagnant la voiture nous passons devant un véhicule immatriculé aux Pays-Bas… aucun doute ce sont nos visiteurs. Nous laissons donc une petite carte de visite, comme un clin d’œil. Sur le chemin du retour, nous recevons un message sur facebook, c’était bien la voiture de nos explorateurs et ils étaient déjà parmi nos contacts… les joies des réseaux sociaux…

Retrouvez l'intégralité des photos dans la galerie

18 commentaires

Tony

Waouh ! Un spot français de cette qualité dans un si bel état, cela tiens du miracle ! Tout simplement magnifique !

- Photo 1 & 2 : Ben alors Sentinel, où est la photo où Seth se viande en tombant du cheval d arçon ???

- Photo 4 : Une bien belle rampe, Seth a du être tenté...

- Photo 5 : Superbe ! Vous avez pu accéder à la partie supérieure, les balcons sombres ?

- Photo 6 : Une pub pour le dernier utilitaire Ford ???

- Photo 7 : Quel ce revêtement noir au sol à l emplacement où jadis se situaient les bancs ?

- Photo 9 : Pas de message d Urbexeur ?

- Photo 14 : Pas vraiment au normes, tout cela...

- Photo 18 : Je rêve, où la photo est retournée ?

De très très belle photos, comme d habitude ; mais c est vrai qu il est grand temps que Sentinel investisse dans un nouveau reflex...

Seth

Toutes les photos compromettantes ont été retirées de la circulation... au moins jusqu au prochain making of :p
Nous avons pu accéder à l étage oui, mais les planchers avaient l air plutôt dangereux, on y est pas restés.
Photo 9 : le tableau en est rempli ;) dont certains noms que nous connaissons

Photo 18, en effet photo retournée

Marie

Nous venons de le visiter aujourd hui même après l avoir reperé il y a plus de 8 mois . Dans la chapelle ce sont des pierres de lave.

Seekso

Super serie.
J y suis passé récemment et j ai vraiment adoré ce spot. Dommage que des satanistes aient maltraité la chapelle (meme si ca reste en super etat !).
Y a encore les photos de la petite fille chelou par terre ;).

Beta Decay

J y suis allé aujourd hui. Le cheval d arçon a perdu de sa superbe, des vandales lui ayant arraché le cuir. Pour le reste, il ne reste plus grand chose à photographier, hormis la chapelle et quelques salles de classe, dont une où figure encore l inscription à la craie Urbex.Me sur le tableau ;)

Sentinel

Vraiment dommage d apprendre que le cheval d arçon a été vandalisé.
Si tu as une photo de celui-ci pourrait tu nous l envoyer ?

cedric

Bonjour
Je m’appelle cedric je suis un jeune alsacien de 33 ans et je suis passionné par la photographie !!
Je suis sur facebook sous le nom de Declics Mania (si jamais vous voulez voir mes photos)
Je trouve vos photos tres belle et je me demande si c’etait possible de savoir ou se trouve cette endroit afin de pouvoir faire quelque ckiches personnels
Merci d ’avance
Cordialement

Romain

Bonjour amis Urbex !
Je suis novice dans ce domaine mais je commence de plus en plus à me passionner pour ce genre d’endroits et de patrimoine. Ce qui m’intéresse, c’est découvrir et immortaliser numériquement ces endroits sans jamais les dénaturer.

Je sais qu’aucune adresse n’est donnée par la communauté et je le comprends.
C’est pour cela que j’ai cherché comme un fou tout seul cet endroit et je pense l’avoir trouvé :)

Pourriez-vous juste m’indiquer s’il faut une autorisation pour visiter ce lieu ? Est-il dangereux d’y accéder ?
Vos derniers messages datent d’un moment alors je me dis que peut-être, depuis, les choses ont changé.

Seth

Salut Romain, félicitations si tu l’as trouvé.
Tu peux tenter de demander une autorisation pour le visiter, si tu l’as tu pourras faire la visite sans avoir à être discret.
Les lieux ne sont pas particulièrement dangereux, mais nous avions remarqué des planchers abimés par l’eau, donc c’est un risque potentiel de passer à travers. Et comme dans toute friche, il y a des bouts de verre et des morceau de ferraille, prudence donc.

Laisser un commentaire

Utilisez Gravatar pour que votre avatar s'affiche automatiquement.

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

name

email (not published)

website

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.